Tout voyage se prépare un minimum, voici donc un récapitulatif de ce qui est Bon à savoir pour bien préparer son voyage en Thaïlande:

Les vols, les formalités, la sécurité, les risques, les bons plans et les banques de changes. Voici les détails dans cet article.

Les vols vers la Thaïlande:

La durée de vol entre la France et la Thaïlande se situe autour de 14h à l’aller et 15h au retour. La plupart du temps vous aurez une escale (voire deux). Ces escales peuvent être courtes, environ 2h, le temps de traverser l’aéroport de transit et de prendre le vol suivant. Néanmoins, certaines escales peuvent durer plus de 8h. Dans ce cas vous pourrez peut-être bénéficier d’une nuit d’hôtel gratuite sous certaines conditions.

Les prix des vols sont très variables. Malgré tout certains facteurs peuvent faire baisser le tarif d’un vol:

– La flexibilité: Si vos dates de départ et de retour ne sont pas imposées par votre employeur recherchez d’abord une période hors vacances scolaires. (Voici le calendrier scolaire 2020-2021).

– Votre point de départ et d’arrivée: Une « grande ligne » Paris – Bangkok ou Bruxelles – Bangkok sera presque toujours moins cher qu’une ligne Genève – Bangkok par exemple ou Paris – Phuket.

– Le temps de trajet: Si vous voulez trouver des billets aux meilleurs prix il vous faudra être patient. Accepter les escales, parfois longues est un bon moyen de voyager à prix réduits.

Pour vous donner une idée: Selon la période, les escales, la compagnie, les villes de départs et d’arrivées, les prix peuvent varier de 300 € à 700 € aller – retour.

 

Les formalités pour préparer son voyage en Thaïlande

Pour préparer son voyage en Thaïlande et partir sereinement vous devez vous assurer d’être en règle bien avant votre départ. Les formalités (comme le permis international) sont parfois longues à obtenir. Voici un résumé des pièces justificatives à fournir obligatoirement:

  • Pour voyager vers la Thaïlande, il vous faudra un passeport valide encore 6 mois après la date d’entrée sur le territoire. Ce passeport ne doit JAMAIS vous quitter. Je vous conseille d’ailleurs d’en faire des copies pour faciliter les démarches en cas de perte.
  • Vous n’aurez besoin d’aucun Visa si votre séjour sur place est inférieur à 30 jours.
  • Il n’y a aucune vaccination exigée pour un voyage en Thaïlande au départ de la France. Certains vaccins sont recommandés: Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite (Basiques en France). D’autres vaccins sont conseillés selon la zone ou vous allez vous rendre et votre type de voyage: Typhoïde, Hépatite B, Encéphalite Japonaise, Fièvre jaune…
  • Un permis de conduire international est obligatoire si vous comptez prendre le volant (ou le guidon) sur place.
  • L’épidémie de Coronavirus a évidemment changé la donne. Vous devez impérativement consulter le site officiel du Ministère des affaires étrangères avant de planifier votre voyage. Vous serez alors informés en temps réel sur les restrictions qui s’applique au pays.

Sécurité

Bien préparer son voyage en Thaïlande c’est aussi connaître les interdictions et les risques auxquels nous n’avons pas l’habitude d’être confrontés:

  • En Thaïlande les « normes de sécurité » sont très différentes des nôtres en tant qu’Européens. C’est au premier abord assez déroutant car c’est difficile de savoir ce que l’on peut faire et ne pas faire. Être vigilants sur certains points pourrait vous éviter de gros problèmes, il suffit de les connaître.
  • Les risques sanitaires: Comme cité plus haut dans cet article, aucun vaccin n’est obligatoire pour un adulte Français voulant se rendre en Thaïlande. Malgré tout certaines précautions sont à prendre en compte pour les voyageurs non vaccinés. Une simple piqure de moustique pourrait vous coûter cher (dans tous les sens du terme). D’abord pour votre santé, à cause des maladies telles que la Dengue, le Chikungunya ou le virus zika. Toutes ces maladies transmises par les moustiques ressemblent à une bonne grippe et peuvent être très invalidantes, voire pire…

Les soins quant à eux dépendront de votre situation: 

– Si vous avez souscrit une assurance voyage de type Mondial assistance: Les soins seront couverts (selon votre contrat), en cas d’hospitalisation ou de rapatriement si votre état de santé le nécessite.

– Certaines cartes bancaires (Type Gold), proposent des prestations semblables et peuvent être un bon plan pour ceux qui voyagent plusieurs fois par an.

– Si vous ne disposez d’aucune assurance, vous pourrez tout de même être hospitalisés  en Thaïlande. Dans ce cas tous les soins seront à vos frais et la note peut vite devenir salée.

  • La cigarette électronique: Elle est tout simplement interdite depuis 2014 sur le territoire Thaïlandais. Vous risquez de gros problèmes si vous allez à l’encontre de cette interdiction. Pour info une Française a été emprisonnée lors de ses vacances à Karon dans la province de Phuket. Cette Dame utilisait une cigarette électronique et s’est opposé à payer « une amende » de 100€ réclamée par les policiers car elle ignorait son interdiction.
  • La cigarette sur les plages: C’est interdit de fumer sur la plupart des plages en Thaïlande. Les panneaux d’interdictions ne sont pas forcement visibles. Soyez vigilants! Vous pourriez écoper d’une amende parce que vous fumez naïvement votre cigarette sur la plage. Vous trouverez des zones fumeurs aux abords des plages pour fumer en toute légalité (Uniquement du tabac on est d’accord).

Louer un scooter: Fausse bonne idée!

  • La location de scooter: C’est le moyen le plus pratique de se déplacer en Thaïlande. Le trafic est dense dans les stations balnéaires et les grandes villes. Le scooter est un bon moyen de se faufiler dans la circulation. Attention toutefois! Ce type de location est facile mais risqué si vous n’êtes pas en règle.

Si vous voulez louer un scooter on vous demandera dans la plupart des cas, uniquement votre passeport. Il servira de caution mais on ne vous mentionnera certainement même pas votre permis de conduire.

En revanche, vos vacances peuvent se transformer en cauchemar en cas d’accident.

 

Vous disposez certainement d’un permis B Français qui vous permet de conduire une voiture, un scooter petite cylindrée ou une moto 125 cm³ (grâce a une formation rapide).

 

En Thaïlande les scooters sont considérés comme des motos. vous ne serez donc pas en règle avec les lois Thaïlandaises si vous prenez le guidon dans avec votre permis B.

Quelles conséquences si vous décidez de passer au dessus de cette lois ? Probablement aucune si tout se passe bien. Vous aurez une « amende » si vous vous faites arrêter par la police. En cas d’accident ça se complique. Vous devrez payer les dégâts matériels à vos frais, les soins en cas d’hospitalisation et ceux de la personne que vous aurez peut-être blessée.

Vous penserez donc vous retourner vers votre assurance car elle couvre parfois les véhicules de location mais n’espérez pas le soutient de votre assurance dans un contexte où vous conduisiez dans l’ illégalité.

On entend malheureusement souvent parler de Français bloqués en Thaïlande car leur passeport a été confisqué par la Police après avoir créé un accident. En effet, si vous causez un accident, vous serez obligés de payer une somme astronomique pour les frais d’hospitalisation et les dégâts matériels (20000€ voir plus). Si vous ne payez pas vous risquez la prison.

Je vous souhaite de ne jamais connaître une telle situation. Toutefois, si vous y êtes confronté, vous pouvez vous faire aider. Retournez vous vers le consulat en premier lieu. Vous pouvez également demander de l’aide à un Consul Honoraire. Ce sont des bénévoles (souvent des expatriés) qui apportent un soutien aux touristes en cas de problèmes. Ils connaissent bien le système Thaïlandais et peuvent être d’une aide précieuse.

Par exemple: Si vous avez un accident ou un litige à Phuket, vous pouvez vous tourner vers Claude De Crissey. C’est un Consul Honoraire très réputé.

Toujours à Phuket, si vous avez besoin d’une traductrice compétente Thoye Manin est également très réputée. Les touristes Français font souvent appel à ses services en cas de litiges sur place.

Vous avez également la possibilité de faire appel à la Police Touristique. En cas de doute sur une arnaque par la Police Thaïlandaise dont vous feriez l’objet.

Maintenant que vous connaissez les conséquences, libre à vous de prendre le risque de conduire un scooter. (Comme presque tous les Français sur place car ils ignorent l’existence de ces lois).

La solution la plus logique est d’être en règle pour éviter les problèmes en ayant en votre possession un Permis international. (La demande est gratuite et il vous sera livré à domicile en 11 semaines environ. Voilà pourquoi je vous disais qu’il faut préparer son voyage en Thaïlande bien avant le départ). A ça s’ajoute le plus important: Avoir un Permis A valide c’est à dire le permis moto. Il doit obligatoirement être tamponné sur votre permis international pour être en règle.

Si vous êtes OK avec tout ça vous pourrez conduire légalement un scooter ou une moto en Thaïlande pour des prix qui varient de 5€ à 10€ la journée.

Bon à savoir: La conduite en Thaïlande se fait à gauche. Les règles de circulation ne sont pas très respectées et le taux de mortalité sur les routes est très élevé. Ces conditions ne facilitent pas la conduite pour un novice.

  • Pour ce qui est de la police vous aurez surement remarqué les guillemets quand je vous cite le mot: « Amende ». (Ce n’est pas pour rien). Les amendes en Thaïlande sont bien souvent une manière pour la police d’obtenir un pot de vin car la corruption est très présente dans ce pays. Presque tout est négociable si vous sortez votre portefeuille. Je ne vous le conseille pas évidemment puisque le plus simple est quand même de rester dans la légalité pour éviter les problèmes.
  • Durant vos diverses activités vous vous rendrez vite compte que les normes de sécurité ne sont pas du tout les mêmes qu’en Europe. Ainsi, il est tout à fait possible de caresser un Tigre, se baigner avec des Eléphants, nourrir des singes en liberté ou même tirer avec un gros calibre dans un stand de tir. En Thaïlande presque tout est possible, ce qui donne une impression de liberté bien agréable tant que vous ne tombez pas dans l’extrême.

Est-il risqué de voyager en Thaïlande?

Avec toutes les infos que j’ai pu vous citer précédemment vous pourriez avoir peur de vous rendre en Thaïlande. malgré tout, sachez que si vous respectez la lois et que vous ne prenez pas de risques inconsidérés votre voyage sera sans doute génial.

La Thaïlande est un pays « safe » (c’est à dire sécurisant):

  • La délinquance n’est pas débordante comme dans certaines villes d’Europe. il faut tout de même être vigilant face aux vols à l’arraché qui se produisent parfois dans les villes touristiques. Pour les éviter, ne marchez pas en bordure de trottoir le long de la route où les tuk tuks vous frôlent.
  • Les grosses arnaques sont peu courantes mais les petits détails pour vous soutirer un peu d’argent sont des pratiques courantes en Thaïlande. Sachez qu’on ne vous proposera pas toujours le meilleur prix. Comme partout chacun tente de faire fructifier son business et pas toujours avec la plus grande honnêteté. (Vente de faux vêtements de grandes marques, prix de location à la tête du client, etc). Gardez quand même en tête que tout se négocie en Thaïlande.
  • Une femme seule peut-elle voyager en Thaïlande?

La réponse est OUI, sans hésitation.

Je dirais même que pour un premier voyage solo, la Thaïlande est LE pays idéal pour se lancer à l’aventure et je parle en connaissance de cause puisque ça a été mon cas.

Avoir des appréhensions est tout à fait légitime mais croyez- moi vous ne regretterez pas votre choix de partir seule dans ce magnifique « pays du sourire ».

  • La seule chose indispensable pour bien s’en sortir dans les réservations et négociations sur place, c’est de parler un minimum Anglais. Les Thaïlandais connaissent souvent les bases et les commerçants maîtrisent vraiment la langue.

LE Bon plan pour voyager en Thaïlande

La carte SIM prépayée: C’est LE Bon plan pour rester connecté partout.

Vous pourrez acheter ces cartes facilement aux aéroports ou en ville (moins cher en ville). Elles s’adaptent à presque tous les téléphones tant que ceux-ci peuvent supporter la 3G et 4G.  

Si vous tenez à rester connecté via Messenger ou chercher une activité sur place, cette carte ne vous sera pas très utile. En effet, la plupart des hôtels proposent le WiFi gratuit. En revanche si vous voulez bénéficier d’une connexion partout et tout le temps, cette carte sera parfaite pour vous.

Vous aurez le choix entre différents types de carte SIM selon vos besoins:

– Certaines cartes sont valables pour la Data uniquement (La connexion à internet). D’autres cartes incluent également des minutes d’appels mais ce n’est pas très utile pour appeler vers la France. Le tarif de la communication vous ferait défiler votre crédit à vitesse grand V.                 

– La meilleure solution est donc d’acheter une carte SIM avec Data uniquement. Vous pourrez passer des appels visio ou messages gratuits vers la France mais aussi envoyer des photos grâce aux diverses applications. Vous pourrez également accéder à Google Maps et sa fonction GPS, qui faciliteront vos déplacements sur place.

– Ces cartes prépayées sont disponibles sous plusieurs réseaux. Le meilleur en terme de couverture est sans doute le réseau True Move. Il propose des tarifs adaptés selon vos besoins et la durée de votre séjour.

– Concrètement comment ça se passe?

A votre arrivée à l’aéroport, dirigez vous vers les stands de téléphonie ou vous pourrez acheter ce type de carte. Choisissez votre offre et présentez votre passeport qui sera photocopié par le vendeur.

Ensuite, il vous proposera de changer votre carte lui même (gratuitement). C’est préférable d’accepter car les configurations sont rédigées en Thaïlandais. A moins de maitriser la langue, il vaut mieux le laisser faire la mise en marche.

Conservez votre carte SIM Européenne pour votre retour. Pensez a prendre votre extracteur de carte pour échanger à votre guise si besoin en est. Sachez que le changement de carte n’aura aucune conséquences sur l’utilisation de vos applications.

preparer-son-voyage-en-thailande-bien-choisir-sa-carte-sim

Avec ce modèle de carte SIM de chez TrueMove, vous aurez une excellente couverture réseaux pour 17€, valable 15 jours avec 8 GO de Data.

Où changer son argent?

La devise en Thaïlande est le Baht Thaïlandais. Le cours des devises est en évolution constante, c’est donc difficile de vous donner un ordre de conversion précis.

Pour vous donner une idée 1 Euro vaut entre 32 et 36 Baht généralement.

Vous pouvez facilement trouver sur internet des convertisseurs de monnaies. Néanmoins je vous conseille de télécharger l’application: Currency Converter. C’est une application gratuite qui s’appuie sur les évolutions des cours en temps réel pour toutes les monnaies internationales.

Avec ce convertisseur, vous pourrez évaluer combien vous dépensez en Euros alors que vous payez dans une monnaie étrangère.

En ce qui concerne les Bahts: Vous vous demandez certainement, si il vaut mieux changer vos Euros avant votre départ en Thaïlande ou si c’est préférable de le faire à l’arrivée.

Les banques Françaises proposent le change de certaines monnaies. En général ce sera pour obtenir des Dollars US ou des Livres Sterling. Pour les Bahts, il faudra vous rendre dans une banque spécialisée dans le change de monnaies.

Changer des Euros en Bahts en France ou dans un autre pays d’Europe est donc une possibilité, mais c’est loin d’être la meilleure.

La solution la plus économique est donc de changer votre argent à votre arrivée en Thaïlande. Dés votre arrivée à l’aéroport vous trouverez des bureaux de change. Prenez si possible le minimum car le taux de change n’y est pas forcément très bon.

Une fois arrivés en ville, c’est là que vous allez pouvoir changer vos Euros en Bahts avec les meilleurs taux. Comparez les différents bureaux de change car ce n’est pas ce qu’il manque en Thaïlande. Vous les trouverez partout, ils sont souvent indiqués par des panneaux « Money exchange ».

Quand l’heure fatidique du retour aura sonné, vous pourrez à l’inverse changer les Bahts restants en Euros.

Encore un petit conseil: Payez le moins possible par carte bancaire. Les paiements et retraits par carte entraineront des frais supplémentaires. (Sauf si vous possédez une CB spécialement destinée aux voyageurs).

 

Pour bien préparer son voyage en Thaïlande il faut également savoir quelle est la meilleure période pour visiter le pays. ← Consultez cet article pour tout savoir à ce sujet.

Écrire un commentaire